Merci pour la tendresse (je ne reviendrai plus)

from by Coroner Paradis

/

lyrics

Braises et fruits,
des bruits de baisers,
cendres dans le lit,
t'offrant ce doux répit,

Fraises et cris,
fins filets de silence,
dans la nuit,
qui doucement fuit...

Cloches et ventres,
les sonnets d'une langue,
un abri,
en cette chaude chambre,

Plaies et gales,
le lot de nos vies,
c'est ainsi,
que l'on capte le signal,

qui nous dit...que tout n'est pas fini,
mais que c'est comme si,
mais tout n'est pas fini,
même si c'est comme si...

(L'amour comme de raison,
se paye ma tête...)

C'est dimanche,
et Dieu sait qu'on s'ennuie,
sur tes hanches, non,
je n'passerai pas ma vie,

Quand je bande,
c'est parce que j'ai envie,
et quand je débande,
c'est que je ne t'aime plus...

Toi non plus,
tu ne m'aimes plus...

C'est dommage,
j'aimais donc ton image,
sur ma vie,
comme un collant de fête,

Je suis sale,
et conserve un secret,
que je déballe,
pas à n'importe qui...

C'est ainsi,
que je n'suis pas ici,
même si c'est comme si,
mais je n'suis pas ici...

(L'amour comme de raison,
se paye nos têtes...)

credits

from L'amour au goulag, released February 12, 2013
Coroner Paradis: voix et guitare

tags

license

all rights reserved

about

Coroner Paradis Quebec City, Québec

À mi-chemin entre Crass et Léo Ferré, Coroner Paradis offre des chansons fébriles réconciliant l'âme et le corps, soutenue par une
interprétation généreuse et viscérale et des propos engagés à la fois tendres et insoumis.

contact / help

Contact Coroner Paradis

Streaming and
Download help

Redeem code